Go to Top
 
SHERPA

SHERPA,
Recherche.
Immigration.
Société.

Une référence en intervention de première ligne en contexte interculturel

En mars 2015, le CSSS de la Montagne a été désigné Institut universitaire au regard des communautés ethnoculturelles.  Cette désignation se traduit par l’intégration d’activités d’enseignement et de recherche à la mission de première ligne de l’établissement.

Afin de soutenir cette mission universitaire, l’établissement héberge depuis 1992 un centre de recherche et de formation (CRF) connu depuis 2013 sous le nom de SHERPA. Les travaux, les réflexions et les nouvelles pratiques développés au SHERPA conjuguent les savoirs du milieu de pratique et du milieu universitaire et s’orientent principalement autour de l’adaptation de l’intervention de première ligne en contexte de pluriethnicité.

SHERPA en quelques dates

1992 – Création du Centre de recherche et de formation du CLSC de Côte-des-Neiges

Avant la création du centre de recherche, le CLSC de Côte-des-Neiges était fréquemment sollicité par des chercheurs universitaires intéressés par les caractéristiques pluriethniques de la population desservie par l’institution et par les services offerts.

Dans la plupart des cas, la participation du CLSC se limitait à être un terrain d’observation ou d’étude. Les résultats et les retombées des projets de recherche étaient rarement diffusés aux intervenants ou aux gestionnaires. Cependant,  ceux-ci souhaitaient un espace où proposer et développer des projets de recherche dont le but serait de fournir des réponses à des préoccupations liées à leurs interventions et aux besoins spécifiques de leur clientèle.

En 1992, le conseil d’administration du CLSC de Côte-des-Neiges mettait officiellement sur pied le Centre de recherche et de formation (CRF) afin de mieux coordonner toutes les activités de recherche et de formation déjà en cours au CLSC.

Depuis, le CRF offre un espace dynamique où les intervenants, les gestionnaires et les chercheurs peuvent échanger et développer conjointement des activités de recherche et de formation. Dès le début, le CRF se spécialise dans l’adaptation de l’intervention de première ligne en contexte de pluriethnicité et  développe un modèle de recherche dit «en partenariat», fondé sur les recherches en sociologie clinique de E. Enriquez, R. Sévigny et J. Rhéaume.

1993 – Nomination d’un premier directeur scientifique

Robert Sévigny, professeur à l’Université de Montréal, est nommé à titre de premier directeur scientifique du centre de recherche et de formation.

 1993 – Création de l’équipe de recherche qui deviendra METISS

En octobre 1993, une première équipe de recherche est créée grâce à une subvention de démarrage du Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS).

Cette équipe est codirigée par un médecin du CLSC (Vania Jimenez, à titre de chef de médecine familiale) et un chercheur universitaire (Robert Sévigny, à titre de directeur scientifique). Elle a pour objectif principal de développer des recherches en lien avec  la clientèle pluriethnique, dans un modèle de partenariat CLSC-Université. En 2001, elle prendra le nom de METISS (Migration et ethnicité dans les interventions en santé et en services sociaux)

L’équipe METISS est formée de chercheurs universitaires issus de différentes institutions et disciplines, d’intervenants et de gestionnaires provenant du CLSC de Côte-des-Neiges, et de partenaires constitués d’autres CLSC et d’organismes de la communauté.

1998 – Le CLSC de Côte-des-Neiges obtient le statut de centre affilié universitaire (CAU)

L’obtention du statut de centre affilié universitaire vient renforcer l’intégration de l’activité de recherche au CLSC Côte-des-Neiges. Ce statut reconnaît formellement le développement d’une culture de recherche dans l’établissement en inscrivant la recherche et l’enseignement dans sa mission première.

1999 – Nomination de Jacques Rhéaume à la direction scientifique du Centre de recherche et de formation

Jacques Rhéaume, professeure émérite au Département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal, est nommé directeur scientifique du centre de recherche et de formation du CLSC de Côte-des-Neiges.

2001– Renouvellement du statut de centre affilié universitaire

Le statut de Centre affilié universitaire du CLSC de Côte-des-Neiges est renouvelé par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

2004 – Création du CSSS de la Montagne

En 2004, à la suite de la réforme de la santé et des services sociaux, les CLSC de Côte-des-Neiges, Métro et de Parc-Extension fusionnent pour former le CSSS de la Montagne. Le CRF poursuit sa mission dans ce cadre élargi.

2007 – Une nouvelle équipe de recherche se joint au Centre de recherche et de formation du CSSS de la Montagne

En mai 2007, le CSSS de la Montagne accueille une équipe de recherche et d’intervention transculturelles (Erit). Erit détient une subvention d’équipe du FRSQ intitulée «Écoles, culture et santé mentale : une articulation à repenser dans une société en transformation».

Sous la direction scientifique du Dr Cécile Rousseau, cette équipe a pour objectif principal de développer, d’évaluer et de disséminer des pratiques d’intervention et de prévention en santé mentale. Ces pratiques se doivent d’être culturellement et contextuellement appropriées aux besoins des enfants immigrants et réfugiés dans le milieu scolaire.

2007 – Le CSSS de la  Montagne obtient pour la première fois la désignation de centre affilié universitaire (CAU)

En 2007, le CSSS de la Montagne obtient le statut de centre affilié universitaire (CAU) en tant que nouvel établissement dans lequel sont inclus le CLSC de Côte-des-Neiges, le CLSC Métro et le CLSC de Parc-Extension.

2011 – Une nouvelle directrice scientifique pour le CRF

En 2011, Dr Cécile Rousseau devient la directrice scientifique du Centre de recherche et de formation.

2013 – Le Centre de recherche et de formation du CSSS de la Montagne devient SHERPA

Le centre de recherche et de formation du CSSS de la Montagne adopte le nom SHERPA, un nom avec une sonorité à la fois d’ici et d’ailleurs, qui évoque les différentes dimensions de la migration, de l’intervention et de la recherche. Lire la nouvelle »

Mars 2015 – Le CSSS de la Montagne est nommé Institut universitaire au regard des communautés ethnoculturelles

Le ministère de la Santé et des services sociaux accorde au CSSS de la Montagne la désignation d’Institut universitaire au regard des communautés ethnoculturelles. Lire la nouvelle »

Avril 2015 – Le CSSS de la Montagne intègre le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Le 1er avril 2015, dans le cadre d’une réforme, le CSSS de la Montagne se joint à huit (8) autres établissements de santé et services sociaux pour former le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Lire le communiqué »

Close
loading...