Go to Top
 
Daniel Côté
  • PRÉSENTATION

  • BIOGRAPHIE

  • QUELQUES RECHERCHES RÉCENTES

  • PUBLICATIONS CHOISIES

  • ENSEIGNEMENT

 

Daniel Côté
PhD. Anthropologie
Chercheur
Institut de recherche Robert Sauvé en santé sécurité du travail (IRSST)
505, boul. de Maisonneuve Ouest, bureau 1121
Montréal (Québec) H3A 3C2
514 288-1551, poste 229
Daniel.Cote@irsst.qc.ca 

Chercheur régulier de SHERPA
Chercheur régulier de l’équipe METISS

Autres affiliations

Professeur associé,  Département d’anthropologie, Université de Montréal
Chercheur affilié au Laboratoire de recherche sur les relations interculturelles (LABRRI) de l’Université de Montréal.

Intérêts de recherche

Réadaptation, santé au travail, rencontre interculturelle, relation thérapeutique, méthodes qualitatives

Biographie

Daniel Côté est chercheur en réadaptation au travail à l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). Il a obtenu un doctorat en anthropologie de l’Université de Montréal en 2007. Daniel Côté s’intéresse à l’étude des représentations de la douleur et des déterminants sociaux de la santé et de la maladie. Plus récemment, Daniel Côté a commencé à s’intéresser à la prévention et à la réadaptation des travailleurs immigrants ou issus des minorités culturelles. Sa programmation de recherche porte sur la compréhension du processus de réadaptation et de retour au travail dans le contexte de la rencontre interculturelle au Québec.

Il compte également sur une expérience internationale puisqu’il a réalisé une étude ethnographique en Inde dans la cadre de ses études doctorales. Sa thèse porte sur les pratiques de guérison en Himalaya occidental et explore les dimensions de la spiritualité, de la ritualité et du symbolisme.

Quelques recherches récentes

Développer le contenu d’un outil d’aide à l’amélioration des compétences interculturelles des intervenants de la CNESST à partir d’une démarche de coconstruction
Chercheur principal : Daniel Côté
Co-chercheurs : Daniel Côté, Sylvie Gravel, Jessica Dubé
Financement : IRSST
Période : 2016-
Résumé :Les chercheurs souhaitent développer un outil d’aide à la communication interculturelle à l’intention et en concertation avec des intervenants de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). 
Cette activité de recherche devrait permettre de conceptualiser les conditions qui favorisent le processus de codéveloppement dans un contexte où tous les acteurs ne partagent pas nécessairement les mêmes repères culturels. 
L’outil, qui résultera d’une activité de valorisation subséquente, sera nécessaire aux intervenants de la CNESST et permettra d’optimiser le temps d’intervention auprès des travailleurs immigrants, victimes de lésions professionnelles. 

A Comparative Study of the Policies and Practices that Impact Access to Workers’ Compensation for Linguistic Minorities in Ontario and Québec
Chercheure principale : Stéphanie Premji
Co-chercheurs: Agnieszka Kosny, Ellen Maceachen, Ron Saunders, Daniel Côté
Financement : SSHRC / CRSH
Période: 2016-2018
Résumé:Workers’ compensation plays a critical role in alleviating the social and economic hardship experienced by the more than 750,000 workers who report work-related injuries or illnesses in Canada each year. However, evidence suggests that linguistic minorities experience greater difficulty than other workers accessing timely and appropriate benefits and services, often resulting in poverty, relationship strain, health decline and reduced overall quality of life. While research has helpfully documented access inequities, it has largely attributed results to communication, knowledge and power deficits amongst linguistic minorities. As a result, responsibility is positioned within the victims of inequity while the policies and practices that may hinder access are obscured. The investigative team will untangle the root causes of access inequalities through a comparative study of workers’ compensation policies and practices as they impact access for linguistic minorities in Ontario and Quebec. These two jurisdictions have the highest numbers of compensation claims in the country and large proportions of linguistic minorities.
This team will use publicly available information to describe provincial differences and similarities in policy, legislation and resources that may impact linguistic minorities’ access to workers’ compensation. At the same time, it will interview workers and key informants to tease out the system effects through the experiences of linguistic minorities at various stages of the compensation process. This project will extend beyond descriptions to interpretations of provincial similarities and differences to support or refute propositions as to why a policy or practice hinders or facilitates access for linguistic minorities. This study addresses an important area of concern as articulated by our contacts within compensation systems and injured workers advocacy groups and by a recent Ontario Expert Advisory Panel mandated to review the health and safety system. As such, it will produce empirical knowledge of interest to researchers concerned with social inequities in access to public services or in health and safety, and those interested in workers’ compensation policy. The emphasis on systemic factors represents a significant shift from previous studies in this area and will help reposition responsibility for access difficulties away from the victims and address the root causes which lay in the system. This study will also provide practical directives rooted in empirical results and therefore help policy-makers, administrators and service providers improve access to benefits and services for linguistic minorities. This, in turn, will lead to reduced impoverishment and improved physical, mental and social well-being for this large and growing, though marginalized, population.

Comprendre le processus de réadaptation et de retour au travail dans le contexte des relations interculturelles
Chercheur principal : Daniel Côté
Co-chercheurs : Sylvie Gravel, Danielle Gratton, Bob White
Financement : IRSST
Période : 2013- 2015
Résumé : Dans le domaine de la santé et de la sécurité du travail (SST), les barrières linguistiques et culturelles sont souvent décrites comme un facteur de vulnérabilité des travailleurs. Il est rapporté que de telles barrières ont déjà été ou sont encore à l’origine d’erreurs diagnostiques ou de mauvaises évaluations cliniques, compliquant ainsi le processus de réadaptation et de retour au travail. La réadaptation et le retour au travail sont des processus complexes qui reposent sur une pluralité d’acteurs. La problématique de la réadaptation et du retour au travail dans le contexte de la rencontre interculturelle est peu documentée à l’échelle internationale. Il devient impératif de connaître l’expérience et la perspective de chacun et de cibler des besoins et des problèmes spécifiques sur lesquels il faudra concentrer nos efforts de recherche et de développement. Cette étude vise à identifier les stratégies mises de l’avant par les différents acteurs pour faciliter le processus de réadaptation et de retour au travail des travailleurs dans le contexte de la rencontre interculturelle. Elle vise à décrire l’expérience et la perspective de chaque partie concernée (travailleurs, cliniciens, conseillers en réadaptation, milieux de travail) pour mieux faire ressortir les contraintes, les obstacles, les facilitateurs et les besoins spécifiques. 
En savoir plus 

Les dynamiques de prise en charge de la santé et de la sécurité au travail dans les petites entreprises multiethniques des villes cosmopolites: écarts de référence sur les pratiques entre les paliers hiérarchiques au sein des entreprises.
Appel d’offre pour la préparation de projets d’envergure internationale, Réseau de recherche en santé et sécurité au travail du Québec (RRSSTQ).
Chercheur principal : Sylvie Gravel
Co-chercheurs : Daniel Côté
Financement : IRSST
Période : 2012-2013

Développement d’un site internet portant sur les incapacités et le retour au travail
Chercheur principal : C. Larivière
Co-chercheurs : Christian Larivière, Daniel Côté, Iuliana. Nastasia, Marie-José Durand, Marie-France Coutu, Marc Corbière, Clermont Dionne, Manon Truchon, André Bussières, Michael Sullivan
Financement : IRSST
Période : 2013-2014 

L’influence de l’appartenance culturelle sur le processus de retour au travail : un bilan critique des connaissances.
Chercheur principal : Daniel Côté
Financement : IRSST
Période : 2012
Rapport final (intégral)
Vidéo – présentation des résultats de la recherche

 

Publications choisies

Gravel, S., Dubé, J. Côté, D.; White, B.; Gratton, D. (2017). Le retour au travail des immigrants victimes de lésions professionnelles : les embûches de la rencontre interculturelle et la précarité du lien d’emploi, Alterstice 7(1). Lire >>

Côté, D., Gratton, D., Dubé, J., Gravel, S. et B. White. (2016) Building Intercultural Competencies in Monocultural Organisations: Issues and Perspectives in Planning Rehabilitation Services in Montréal, in Bridging differences: understanding cultural interaction in our globalized world ( N. Johnson & S. Simpson, dirs.). London, UK:Inter-Disciplinary Press, p. 207-219. En savoir plus >>

Côté, D., Gratton, D., Dubé, J., Gravel, S. et B. White (2015). Building intercultural competencies in monocultural organisations: issues and perspectives in planning rehabilitation services in Montréal (Québec, Canada). Libre accès, IRSSST, pp. 1-12. Lire >>

Côté, D., Gratton, D. Gravel, S. et J. Dubé (2015). Les enjeux de la santé-sécurité du travail et les conditions de l’inclusion, Vie économique 7 (1). Lire >>

Côté, D. et D. Gratton (2014). Chapitre 3 : L’approche ethnographique dans le contexte de la réadaptation en santé mentale : 51-71. Dans : Corbière, M. et Larivière, N. (dir.). Méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes dans la recherche en sciences humaines, sociales et de la santé. Québec ; PUQ.

Côté, D. (2014). The Notion of Ethnocultural Belonging in Rehabilitation Research and Intervention: a Summary of Knowledge. Report B-081. Montréal : IRSST. 65 p.  Lire>>

Coté, D. (2014). La réadaptation au travail des personnes issues de l’immigration et des minorités ethnoculturelles : défis, perspectives et pistes de recherche. Pistes – Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé [En ligne], 16(2). Lire >> 

Côté, D., J. Frozzini  et D. Gratton, D. (2013). La compétence interculturelle  dans le contexte des services de réadaptation physique et des agences de placement temporaire au Québec. Revue S&F – Savoirs et Formation – Recherches & Pratiques, (3), pp. 78-93 . Lire >>

Coutu, M.F., Côté, D., Baril, R. (2013). Chapter 2 : The work disabled patient : 15-29. Dans : Loisel, P. et Anema, H. (dirs.). Handbook of work disability prevention : Prevention and management . London : Springer.

Côté D. (2013). Intercultural communication in health care: challenges and solutions in work rehabilitation practices and training: a comprehensive review. Disability & Rehabilitation, 35(2) : 153-163.

Coutu, M.-F., Baril, R., Dirand, M.-J., Côté, D., Cadieux, G. (2013).  Clinician-patient agreement about the work disability problem of patients having persistent pain: Why it matters?, Journal of Occupational Rehabilitation 23 (1). pp. 82-92.

Coutu, M.-F., R. Baril, M-J. Durand, D. Côté et G. Cadieux (2011). Health and Illness Representations of Workers with a musculoskeletal disorder-related work disability during work rehabilitation: a qualitative study. Journal of Occupational Rehabilitation, 21. pp. 591-600.

Côté, D. and M.-F. Coutu (2010). A critical review of gender issues in understanding prolonged disability related to musculoskeletal pain: How is it relevant to rehabilitation? Disability & Rehabilitation. 32(2): 87-102.

Côté, D. (2009). Empathy and Healing : Essays in Medical and Narrative Anthropology by Vieda Skultans. Ethos, revue de la Society for Psychological Anthropology. pp. 37(3).

Côté, D. (2009). Penser la douleur à la rencontre du biologique et du culturel : repères anthropologiques. Altérités, Revue d’anthropologie du contemporain 6(2). pp. 26-47.

 

 

 

 

Enseignement

 

 

Ameni Sakhraoui
3e cycle, doctorat
Parcours de vie de jeunes tunisiens ayant migré au Québec: intégration et stratégies identitaires

 

 

Close
loading...