Go to Top
 
EXPRESSION
CRÉATRICE

Dans la grande région de Montréal, plus de la moitié des enfants sont immigrants de première ou de deuxième génération. Parmi les familles de ces jeunes, de nombreuses ont vécu des situations de violence organisée et de pauvreté dans leur pays d’origine et se retrouvent en état de grande précarité dans notre pays. Malgré cette exposition élevée à l’adversité, ces familles font très peu appel aux services de santé mentale qui leur sont offerts, notamment par crainte d’être stigmatisées.

Depuis 1994, l’Équipe de recherche et d’intervention transculturelles (Erit) développe des programmes de prévention et de promotion d’une bonne santé mentale chez les jeunes immigrants et réfugiés. Axés sur l’expression créatrice, ces programmes sont conçus pour être animés en milieu de garde et en milieu scolaire. Trois programmes ont été développés pour répondre aux besoins sociaux et développementaux des enfants, selon leur âge.

Ces programmes d’expression créatrice sont le résultat d’une étroite collaboration entre Erit, les milieux de garde, le milieu scolaire, les représentants gouvernementaux et les organismes communautaires, afin que les programmes proposés répondent à la réalité et aux besoins des jeunes, mais aussi à ceux des milieux éducationnels. Ces milieux éducationnels (les milieux de garde et les écoles) sont les principaux liens entre les jeunes, leur famille et la société d’accueil. Leur rôle est déterminant dans la réussite scolaire et l’intégration sociale des enfants.

Depuis le début des années 2000, Erit s’investit dans l’enseignement postsecondaire et le transfert des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être liés aux programmes d’expression créatrice dans les milieux professionnels afin qu’ils puissent être reproduits.

Close
loading...