Go to Top
 
FORMATIONS
SPÉCIFIQUES

Interculturel 3. Prévention de la radicalisation menant à la violence chez les jeunes

Dépliant imprimable : Interculturel III>>

Cette formation spécifique est développée et évaluée par l’équipe RAPS. Elle s’articule autour d’une thématique sensible, fortement médiatisée, qui fait l’objet de débats sociaux souvent polarisés: la radicalisation violente chez les jeunes au Québec. Ce phénomène est analysé selon une approche critique et sociétale où l’accent est mis sur les rapports intercommunautaires et de genre, ainsi que sur la présence de facteurs d’exclusion, de discrimination et de racisme. Ses dimensions cognitives, mais également émotives sont abordées. La formation vise à sensibiliser les travailleurs aux multiples aspects du phénomène, et à les outiller pour mieux ajuster leur action auprès de la population.

Cette formation s’inscrit dans la lignée des formations en interculturel I et II. Elle est donnée par deux co-animateurs, l’un du domaine de la recherche, l’autre de la pratique, dans une optique d’échange de savoirs et de collaboration continue, favorise l’échange entre participant-es à partir de situations de travail.

Clientèle visée

La  élaboré pour les intervenants psychosociaux du réseau de la santé, des services sociaux, de l’éducation, et pour le personnel des organismes communautaires.

Objectifs

À la suite de cette formation, les participants devraient être en mesure de :

  • définir certains termes employés dans le langage courant et en contexte clinique;
  • faire le lien entre certains mots utilisés dans le langage courant et en contexte clinique et les notions théoriques et les résultats de recherche qui en découlent;
  • d’appliquer un schéma analytique aux phénomènes abordés en formation;
  • d’identifier les facteurs de risque et de protection associés à la radicalisation violente;
  • d’identifier les variations de ces facteurs en fonction des caractéristiques sociodémographiques (genre, âge, statut migratoire/génération d’immigration, appartenance ethnique et religieuse, identification à la majorité ou à des minorités);
  • de rejeter les explications culturalistes, d’éviter la stigmatisation et de comprendre le phénomène de polarisation sociale;
  • d’appliquer des stratégies inclusives et en collaboration intersectorielle lors de situations impliquant la radicalisation violente, dans le respect des mandats clinique et déontologique de chaque secteurs concernés.

Aperçu de la formation

Les participants sont invités à suivre une formation courte et synthétique, ou à se bâtir un programme à la carte pour approfondir leurs connaissances. Différents formats vous sont proposés pour répondre à vos besoins et à vos contraintes de temps :

1) une formation express de 3h : sensibilisation et présentation des pistes et ressources de prévention et d’intervention;

2) une formation à la carte, avec, au choix ou à combiner :

  1. Module général ou bloc commun (3h) : bases théoriques pour comprendre la radicalisation violente chez les jeunes. Aperçu conceptuel et contextuel; facteurs de risque et de protection; pistes de prévention.
  2. Modules complémentaires spécialisés (de 1h à 3h, selon les besoins) : 1) principes de prévention; 2) principes d’intervention clinique; 3) comment épauler les familles?

3) pour le milieu scolaire, tous ces différents modules ont été adaptés pour mieux correspondre aux réalités et besoins de ce terrain.

Stratégies pédagogiques

Des exposés magistraux, des discussions, des exercices et des études de cas sont utilisés. Une liste de suggestions de lecture et de matériel audio-visuel est remise aux participants.

Pour une demande de personnalisation de formation, n’hésitez pas à contacter l’équipe de coordination des formations à l’adresse courriel suivante: victorine.michalon-brodeur.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca

Close
loading...