Go to Top
 
Évaluer et former
  • Objectifs de l'axe

  • Revue systématique de la littérature

  • Formations interculturelle 3: comprendre et prévenir le phénomène de radicalisation violente

  • la formation à la compétence interculturelle des forces de sécurité

  • Équipe clinique de prévention de la discrimination et de la radicalisation violente

  • info-social 811

La mise en place d’interventions visant des personnes ou des familles vulnérabilisées par le contexte actuel de radicalisation sera documentée, et des formations visant à outiller les acteurs des réseaux de l’éducation, de la santé et des services sociaux seront développées.

Projets menés

-identifier les meilleures pratiques : revue systématique de la littérature

-formation des cliniciens du réseau de la santé et des services sociaux et de l’éducation

-la formation à la compétence culturelle des forces de sécurité comme réponse à la radicalisation

-l’intervention clinique en situation de radicalisation : mise en place d’une équipe clinique experte en radicalisation pour soutenir l’action des intervenants des services sociaux et de santé, évaluation des modèles de consultation clinique et de supervision

-mise en place et évaluation de la ligne téléphonique info-social 811 (24/7) du CIUSSS pour les intervenants du réseau.

1er axe de recherche: comprendre >>

3e axe de recherche: prévenir >>

Page à venir

L’équipe RAPS développe et évalue le 3e volet des formations interculturelles proposées par SHERPA : la radicalisation violente chez les jeunes, comprendre pour mieux prévenir,  élaboré pour les intervenants psychosociaux du réseau de la santé, des services sociaux, de l’éducation, et pour le personnel des organismes communautaires.  

Approche

Cette formation donnée par deux co-animateurs, l’un du domaine de la recherche, l’autre de la pratique, dans une optique d’échange de savoirs et de collaboration continue, favorise l’échange entre participant-es à partir de situations de travail. Les participants sont invités à suivre une formation courte et synthétique, ou à se bâtir un programme à la carte pour approfondir leurs connaissances. Des exposés magistraux, des discussions, des exercices et des études de cas sont utilisés. Une liste de suggestions de lecture et de matériel audio-visuel est remise aux participants.

Aperçu de la formation

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un mandat ministériel confié à l’Institut Universitaire au regard des communautés culturelles affilié au CIUSSS Centre-Ouest de l’île de Montréal, dont le centre de recherche SHERPA, et plus précisément son équipe Recherche et Action sur les Polarisations Sociales, s’est vu confier la mise en œuvre.

Elle s’articule autour d’une thématique sensible, fortement médiatisée, qui fait l’objet de débats sociaux souvent polarisés: la radicalisation violente chez les jeunes au Québec. Ce phénomène est analysé selon une approche critique et sociétale où l’accent est mis sur les rapports intercommunautaires et de genre, ainsi que sur la présence de facteurs d’exclusion, de discrimination et de racisme. Ses dimensions cognitives, mais également émotives sont abordées.

La formation vise à sensibiliser les travailleurs aux multiples aspects du phénomène, et à les outiller pour mieux ajuster leur action auprès  de la population.

Objectifs

À la suite de cette formation, les participants devraient être en mesure de :

  • définir certains termes employés dans le langage courant et en contexte clinique;
  • faire le lien entre certains mots utilisés dans le langage courant et en contexte clinique et les notions théoriques et les résultats de recherche qui en découlent;
  • d’appliquer un schéma analytique aux phénomènes abordés en formation;
  • d’identifier les facteurs de risque et de protection associés à la radicalisation violente;
  • d’identifier les variations de ces facteurs en fonction des caractéristiques sociodémographiques (genre, âge, statut migratoire/génération d’immigration, appartenance ethnique et religieuse, identification à la majorité ou à des minorités);
  • de rejeter les explications culturalistes, d’éviter la stigmatisation et de comprendre le phénomène de polarisation sociale;
  • d’appliquer des stratégies inclusives et en collaboration intersectorielle lors de situations impliquant la radicalisation violente, dans le respect des mandats clinique et déontologique de chaque secteurs concernés.

Offre

Différents formats vous sont proposés pour répondre à vos besoins et à vos contraintes de temps :

1) une formation express de 3h : sensibilisation et présentation des pistes et ressources de prévention et d’intervention;

2) une formation à la carte, avec, au choix ou à combiner :

  1. Module général ou bloc commun (3h) : bases théoriques pour comprendre la radicalisation violente chez les jeunes. Aperçu conceptuel et contextuel; facteurs de risque et de protection; pistes de prévention.
  2. Modules complémentaires spécialisés (de 1h à 3h, selon les besoins) : 1)principes de prévention; 2) principes d’intervention clinique; 3) comment épauler les familles?

3) pour le milieu scolaire, tous ces différents modules ont été adaptés pour mieux correspondre aux réalités et besoins de ce terrain.

Dépliant>>

Dans le cadre du Plan d’action gouvernemental de prévention de la radicalisation menant à la violence, le MSSS a donné le mandat au CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS CODIM) en sa qualité d’Institut Universitaire au regard des communautés ethnoculturelles de déployer une ligne d’appel dans le réseau de la santé et des services sociaux pour répondre aux besoins psychosociaux en lien avec la radicalisation menant à la violence.

Cette ligne est soutenue par un service de consultants cliniques spécialisés qui doit évaluer adéquatement des situations délicates exigeant une expertise particulière et formuler un plan d’action et des recommandations pour les intervenants du milieu de la santé, des services sociaux et de l’éducation.

Comment joindre l’équipe

Les professionnels des réseaux de la santé et des services sociaux et de l’éducation peuvent joindre l’équipe clinique du lundi au vendredi, de 9h à 17h,  à ce numéro : 514-267-3979.

L’équipe peut également être jointe par courriel au 06CCOMTLEquipePolarisation@ssss.gouv.qc.ca

Close
loading...